Sign in / Join

C'est quoi un compte courant joint ?

De très nombreux couples choisissent l'option du compte conjoint. Il faut dire que c'est un moyen simple et efficace de gérer les dépenses communes et de les découpler des fonds personnels. De plus, le compte conjoint n'est pas uniquement destiné aux couples, et il n'est pas limité à deux conjoints. Bien que pratique, ce type de compte présente certains inconvénients juridiques qu'il est important de connaître. Depuis l'ouverture d'un compte, sa fermeture, sa gestion et ses taux, nous détaillons le fonctionnement d'un compte joint.

Lire également : Informations et faits sur le tremblement de terre

Qu'est-ce qu'un compte conjoint ?

Un compte conjoint est, comme son nom l'indique, un compte bancaire détenu par plusieurs titulaires. Ce sont généralement des couples, mais n'importe qui peut ouvrir un compte conjoint avec un ami, un membre de sa famille ... sans être limité à deux cotitulaires. En effet, même si la plupart des comptes conjoints sont détenus par deux personnes, il n'y a théoriquement aucune limite quant au nombre de cotitulaires. Toutefois, la banque peut décider de fixer un plafond.

Un compte conjoint peut être un compte courant, un compte d'épargne, un compte titres ou un compte de dépôt à terme . En revanche, il ne peut pas s'agir d'un livret A, d'un LDD, d'un PEA ou d'un PEL.

A lire en complément : Comment avoir des patients en libéral ?

Avec un compte conjoint, chaque titulaire peut utiliser le compte comme s'il était seul  : effectuer un virement, mettre en place un prélèvement automatique, retirer de l'argent ou payer avec sa carte bancaire, émettre des chèques... sans avoir besoin de demander l'avis de l'autre. En général, chaque titulaire de carte possède sa propre carte bancaire, qui reste personnelle. L'autre cotitulaire ne peut pas l'utiliser et le code doit rester secret.

C'est pourquoi ce type de compte bancaire est utilisé pour gérer les dépenses communes , telles que le loyer. Il suffit de s'entendre entre les copropriétaires pour payer des fonds dessus, puis les utiliser pour payer l'épicerie, le loyer, les frais d'hébergement, un voyage ou même des sorties communes.

Un compte conjoint peut être ouvert dans une banque en ligne ou dans une banque traditionnelle. Grâce aux banques traditionnelles, il est possible d'obtenir un compte joint gratuit.

Ouvrir un compte conjoint : banques traditionnelles (payantes)

Comme nous le savons déjà, un simple compte bancaire individuel peut coûter cher : le coût des packages bancaires ne fait qu'augmenter d'année en année. Logiquement, un compte conjoint génère donc son part des frais bancaires. En règle générale, les banques offrent la deuxième carte bancaire à 50 % de réduction , mais vous devez tout de même payer les frais liés à la première carte et les frais de maintenance du compte. Mais si les taux des banques traditionnelles sont élevés, ce n'est pas le cas de ceux des banques en ligne.

Compte joint avec cartes Compte joint classique avec cartes haut de gamme
Deux cartes Visa Classic : 104,40 €/an Deux cartes Premier Visa : 246,84 €/an Pack Spirit gratuit
Deux cartes Visa Classic : 127,20 €/an Deux cartes Premier Visa : 249,60 €/an Hexagon Pack
Deux cartes Visa Classic : 124,20 €/an Deux cartes Premier Visa : 283,56 €/an Sobrio Pack

Ci-dessus, nous prenons l'exemple de plusieurs banques traditionnelles. Nous avons choisi de présenter les packages bancaires, qui sont les offres les plus fréquemment souscrites. Il s'agit d'un ensemble de services qui vous permet de bénéficier de plusieurs produits pour un tarif unique.

Ouvrir un compte joint gratuitement : les banques en ligne

Cartes bancaires gratuites dans les banques en ligne

La carte bancaire gratuite est le principal argument des banques en ligne pour attirer la péniche. Aucune cotisation annuelle ou mensuelle, aucun frais de maintenance de compte... Bonne nouvelle, il est possible d'ouvrir un compte joint dans une banque en ligne. Mieux encore, ce compte conjoint pourra bénéficier des mêmes avantages gratuits qu'un compte bancaire traditionnel. Voyons ci-dessous comment procéder pour s'abonner à une banque en ligne.

Compte joint avec deux cartes classiques Compte joint avec deux cartes haut de gamme Frais de tenue de compte
- Deux Visa Classic débit immédiat : Gratuites sans revenus minimum
- Deux Visa Classic débit différé : Gratuites dès 1 000 € de revenus/mois par titulaire
Deux Visa Premier : Gratuites dès 1 800€ de revenus/mois par titulaire  Gratuit
Deux cartes Visa Classic : 4 €/mois Deux cartes Visa Premier : Sans condition de revenus 8 €/mois Sans condition de revenus Gratuit
Deux cartes MasterCard : Gratuites dès 2 400€ de revenus/mois Deux cartes Gold MasterCard : Gratuites dès 2 700 € de revenus/mois Gratuit
Deux cartes Visa Classic :Gratuites dès 2 000€ revenus/mois Deux cartes Visa Premier : Gratuites dès 2 400 € revenus/mois Gratuit

*Revenus minimums : les revenus demandés doivent être justifiés au moment de la souscription en fournissant des fiches de salaire, des avis de retraite ou d'impôts. Il n'est pas obligatoire de verser ces revenus mensuellement sur le compte conjoint, ni de domicilier votre salaire auprès des services bancaires en ligne. Si, un jour, les revenus des détenteurs diminuent, le compte restera ouvert et gratuit.

Toutes les banques en ligne ne proposent pas de compte conjoint. C'est par exemple le cas d'Orange Bank ou de Ma French Bank. Quant à la Banque Boursorama, il est nécessaire que les deux titulaires soient déjà clients à titre individuel pour espérer pouvoir en ouvrir un avec la banque en ligne.

Quelle banque en ligne choisir ?

Il est donc préférable d'ouvrir un compte conjoint dans une banque en ligne que dans une banque classique. Cependant, il reste une question essentielle à laquelle il faut répondre : quelle banque choisir ?

Hello Bank, le meilleur rapport qualité/prix

Hello Bank fournit le meilleur d'un compte conjoint en ligne, pour lequel elle est considérée comme la meilleure banque en ligne .

En effet, le compte joint permet d'obtenir :

  • Deux cartes Visa Classic gratuites
  • Deux cartes Premier Visa gratuites, à partir de 1800 € de revenu mensuel par titulaire de carte

Avec les deux cartes classiques, le client peut ainsi obtenir un compte joint totalement gratuitement et sans condition de revenus. Hello Bank est tout simplement la seule banque en ligne à proposer une telle offre . Les retraits effectués par carte de crédit sont également gratuits. Le compte bancaire comprend également un chéquier, encaisser des chèques, des virements et des prélèvements, une demande bancaire et un dépôt en espèces. Un service client téléphonique est mis à disposition.

Enfin, Hello Bank vous permet même de déposer des chèques et des espèces via un guichet automatique BNP Paribas. Cela fait du compte conjoint de Hello Bank l'offre gratuite la plus complète et la plus accessible de toutes.

Monabanq, pour un compte conjoint inconditionnel

Monabanq propose un compte joint payant, contrairement à Hello bank, mais qui n'est pas sans intérêt, loin de là. Les services bancaires en ligne ont une approche légèrement différente : toutes ses offres sont payantes, mais sans condition de revenus.

Les taux du compte conjoint Monabanq commencent à 4 € par mois pour deux cartes Visa Classic. Pour obtenir deux cartes Visa Premier, le coût sera de 8 € par mois.

L'avantage de Monabanq est que même les cartes haut de gamme n'ont aucune exigence de revenu . Il sera donc très facile d'obtenir deux cartes Visa Premier sur son compte conjoint. Ces cartes sont associées à des limites de dépenses plus élevées et à des garanties de voyage qui peut être très pratique.

Monabanq offre également la possibilité de se rendre aux guichets automatiques CIC et Crédit Mutuel pour déposer des chèques et des espèces (note : pour déposer des espèces gratuitement, il est nécessaire de souscrire à l'offre Pratiq qui coûte 1€ supplémentaire par mois, soit 5€ pour deux cartes Visa Classic).

Enfin, bien entendu, le compte bancaire comprend le chéquier, le découvert autorisé, les virements et prélèvements la demande bancaire...

Fortuneo, pour un menu haut de gamme

Le compte conjoint Fortuneo est entièrement gratuit. Que le client souhaite obtenir deux MasterCards ou deux MasterCards Gold , aucun frais ne sera facturé. Les retraits sont également gratuits et, avec la carte Gold, c'est également le cas pour les paiements et les retraits effectués en dehors de la zone euro.

Contrairement à Hello bank et à Monabanq, Fortuneo applique nécessairement des conditions de revenus.

  • Deux Cartes MasterCard  : à partir de 2400 € de revenus
  • Deux MasterCards Gold  : à partir de 2 700 € de revenus

Malheureusement, tout le monde ne pourra pas ouvrir un compte conjoint auprès de Fortuneo, réservé aux profils un peu plus aisés. Cependant, le jeu en vaut la peine, car Fortuneo est une banque en ligne connue pour proposer régulièrement de nouvelles fonctionnalités . Paiement mobile, virement instantané, carte bancaire virtuelle... Fortuneo est toujours l'un des premiers à mettre en œuvre les dernières technologies, toujours gratuitement.

En plus de cela, il intègre le chéquier, l'encaissement de chèques, l'application bancaire, le téléphone du service client... mais aucun accès en agence, contrairement à Hello Bank et Monabanq. Les chèques devront donc nécessairement être encaissés par la poste et il n'est pas possible de déposer des espèces.

Un abonnement en ligne simple et rapide

La flexibilité et la rapidité sont les mots d'ordre des banques en ligne. L'ouverture d'un compte en ligne est très simple. Pour bénéficier d'un compte conjoint, il suffit de se rendre sur le formulaire en ligne de la banque souhaitée puis de remplir le formulaire. Simplement, au lieu de cocher « compte individuel », il suffit de choisir l'option « compte conjoint ». Il ne vous reste plus qu'à vous laisser guider.

Quant aux pièces justificatives, elles sont les mêmes que dans le cas d'un compte individuel, elles doivent simplement être dupliquées pour chacun des cotitulaires :

  • Une pièce d'identité
  • Un justificatif d'adresse
  • Un RIB d'une banque française
  • Un spécimen signature

Attention, les documents à fournir peuvent être très différents selon les opérations bancaires en ligne.

Notez également que le nombre de cotitulaires est limité à deux dans les banques en ligne, ce qui est largement suffisant pour la grande majorité des cas.

Revenus

Comme c'est le cas pour les comptes individuels, les banques en ligne demandent à leurs clients de justifier un certain montant de revenus pour ouvrir un compte conjoint. Toutefois, cela vous permet d'obtenir deux cartes bancaires gratuites. Nous avons rassemblé les différentes conditions dans le tableau ci-dessous.

Depuis 2020, il est toutefois plus facile de trouver un compte joint gratuit sans condition comme celui de Hello Bank. En effet, les banques en ligne commencent à supprimer leurs conditions de revenus. C'est également pourquoi nous considérons Hello Bank comme le meilleur compte joint .

Pouvez-vous ouvrir un compte individuel et un compte joint dans la même banque en ligne ?

Après tout, il est possible que quelqu'un soit déjà client d'une banque en ligne et souhaite également y ouvrir un compte conjoint. Bien entendu, c'est tout à fait possible. De plus, l'inverse est également possible : un client qui possède déjà un compte joint peut alors souscrire à un compte individuel. Mais comment cela fonctionne-t-il pour le revenu des conditions ?

Étant donné que la majorité des banques en ligne n'exigent pas la domiciliation des revenus, qu'il s'agisse du compte conjoint ou du compte individuel, il suffit simplement de pouvoir fournir des fiches de paie justifiant que la condition de revenus est bien remplie.

Comment fonctionne le compte conjoint ?

Titre du compte

Il existe deux possibilités pour le titre d'un compte conjoint :

  • X et Y : les titulaires doivent alors tous donner leur consentement lors d'une opération sur le compte. C'est ce qu'on appelle un compte indivis, une forme de compte conjoint.
  • X ou Y : Chaque titulaire peut utiliser le compte seul, sans qu'il soit nécessaire de demander l'autorisation de l'autre titulaire.

Dans la plupart des cas, et par défaut, la deuxième solution est utilisée.

Ouvrir un compte commun

La plupart, sinon toutes, les banques proposent d'ouvrir un compte conjoint. Il suffit de prendre rendez-vous dans une agence, dans le cas des banques traditionnelles, ou de remplir le formulaire d'inscription pour les banques en ligne. Comme lors de l'ouverture d'un compte individuel traditionnel, un accord de compte doit être signé , qui doit être rédigé à tous les noms des cotitulaires et signé par chacun d'eux.

En ce qui concerne les pièces justificatives, pas de surprise, vous n'avez besoin que d'une carte d'identité, d'une preuve et d'un spécimen de signature. Bien entendu, vous devez les fournir pour les deux titulaires (en cas de résidence commune, une seule preuve d'adresse avec les deux noms peut suffire, mais vous aurez besoin de deux pièces d'identité).

Utilisation des méthodes de paiement

Comme il s'agit d'un compte conjoint, chacun des cotitulaires peut effectuer un retrait, signer un chèque, effectuer un virement, mettre en place un prélèvement automatique... sans avoir à demander la permission de l'autre.

Selon la banque, soit les porteurs conjoints possèdent chacun une carte bancaire, soit il n'y en a qu'une pour deux. S'il y a deux cartes bancaires, elles ne peuvent donc pas être échangées légalement. Chaque carte portera le nom de l'un des détenteurs, mais pas les deux, et reste donc personnelle.

En revanche, le chéquier est au nom des deux titulaires, et peut être utilisé par tous.

Ainsi, un cotitulaire pourrait vider complètement le compte bancaire sans le consentement de l'autre, c'est pourquoi nous conseillons de ne pas ouvrir de compte conjoint avec qui que ce soit.

Méfiez-vous des incidents de paiement

C'est le principal inconvénient du compte conjoint. En cas d'incident de paiement, tous les colporteurs sont responsables . Si le compte est à découvert, tous seront donc endettés, quel que soit le cotitulaire ayant effectué l'opération ayant entraîné le solde négatif. Les cotitulaires sont donc solidairement responsables. C'est pourquoi il est important de ne pas ouvrir de compte conjoint avec quelqu'un que vous ne connaissez pas bien ou peu.

De même, en cas de mauvais chèque, tous les titulaires risquent d'être bannis de la banque. Les comptes personnels sont même, dans ce cas, affectés, car interdits de la banque entraîne l'obligation de restituer tous les moyens de paiement (sauf la carte bancaire avec autorisation systématique) et de ne plus pouvoir émettre de chèque sur tous ses comptes.

Remarque  : cependant, il existe des banques pour les interdictions bancaires.

Exception : la nomination d'un seul responsable.

Lors de la signature du contrat de compte, ou même plus tard, le couple peut décider de nommer un seul responsable. En cas d'émission d'un mauvais chèque, il sera alors désigné seul responsable. Les autres colporteurs n'auront donc pas à faire face à l'interdiction bancaire. Cette spécificité est stipulée à l'article L131-80 du Code monétaire et financier. Vidéo : les clés de la banque expliquent

lesclesdelabanque est un site d'information destiné aux particuliers mis à disposition par la Banque de France.

Couple : devez-vous conserver un compte individuel ?

En France, selon une étude de l'Insee, 63 % des couples français ont opté pour le total mis en commun des ressources grâce à un seul compte conjoint, sans compte individuel. 20,50% d'entre eux ont préféré conserver leurs comptes individuels, mais ont également décidé d'ouvrir un compte conjoint.

Selon les chiffres, ce sont surtout les jeunes qui décident de tenir un compte individuel pour des raisons d'indépendance.

Le fait est que le choix d'un seul compte conjoint dépend de la façon dont le couple gère l'argent . Avec un seul compte, il est impossible de cacher une dépense (même pour des cadeaux) à un autre, et les fonds sont mélangés. Cette opération pourrait ne pas plaire si l'un des conjoints gagne beaucoup plus que l'autre. Cependant, il est tout à fait possible pour chacun de détenir un livret d'épargne (livret A...) et/ou une assurance vie pour déposer son épargne à l'aide d'un paiement mensuel programmé.

Si nécessaire, il existe désormais des comptes en ligne, anciennement appelés néobanques, qui facilitent l'ouverture d'un compte individuel. Ces les comptes ne comprennent pas les chéquiers, les découverts, l'encaissement de chèques, le crédit, l'épargne... mais peuvent servir de compte individuel secondaire pour séparer certaines dépenses du compte principal, et pour bénéficier de quelques services spécifiques (pots, tirelire, paiement mobile, sous-comptes, catégorisation de frais, agrégation bancaire...).

Que se passe-t-il si le compte conjoint est fermé ?

Le divorce, la rupture des plans et la séparation peuvent entraîner la fermeture d'un compte conjoint. Cependant, selon la situation, les choses peuvent devenir plus complexes.

  • Les cotitulaires acceptent tous deux la clôture

Dans ce cas, il faut d'abord faire le point sur le compte. Si le solde est négatif, il devra être reconstitué. Il est alors nécessaire de rédiger une lettre de clôture, signée par tous les cotitulaires, et de l'envoyer avec accusé de réception (ou la porter en personne) à la banque, avec copie des cartes d'identité et des moyens de paiement. Si le solde est positif, il sera réparti entre les porteurs selon les instructions qu'ils auront données à la banque.

  • Les cotitulaires sont en conflit

Il est alors nécessaire de se dissocier du compte conjoint. Une fois la dissociation effective, le cotitulaire restant ne sera responsable que de tout incident de paiement. Si le compte est à découvert avant le découplage, les deux porteurs sont responsables. Pour effectuer cette opération, il suffit d'envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception et de joindre le moyen de paiement.

Quelle est la différence entre les comptes conjoints et indivis ?

Un compte indivis (ou indivis) est très similaire à un compte joint, en ce sens qu'il s'agit également d'un compte bancaire avec plusieurs titulaires. La différence est qu'il est impossible d'effectuer une transaction sans l'accord des autres titulaires. Tout retrait ou dépôt doit être signé par tous. Toutefois, un mandataire peut être choisi parmi les cotitulaires.

Un compte indivis sera préférable à un compte conjoint si vous ne connaissez pas bien les autres titulaires. Il peut s'agir de gérer une dépense ou un revenu particulier et exceptionnel, tel qu'un héritage.

Il est également possible de transformer un compte conjoint en un compte indivis, à la demande d'un seul titulaire de compte ou après accord commun. En général, cela peut se produire à la suite d'une séparation, comme un divorce, qui entraîne une rupture de confiance entre les titulaires. Le passage à un compte indivis garantit que les fonds ne seront pas retirés.

Que se passe-t-il en cas de décès d'un titulaire de compte conjoint ?

Le compte conjoint ne sera pas bloqué si l'un des cotitulaires décède, afin de donner au survivant la possibilité d'utiliser les fonds. La banque se chargera toutefois d'envoyer à la Direction des services fiscaux le montant disponible sur le compte le jour du décès, ainsi que d'autres informations relatives à tout compte personnel du défunt.

Seule la moitié des fonds va à la succession, car on considère que la moitié de l'argent appartient à chacun des détenteurs. Peu importe si l'un a payé plus que l'autre. En fait, même si le compte fonctionne toujours, le survivant ne doit pas utiliser la moitié de retour de l'héritage.

L'avenir de la moitié varie alors selon la situation, il peut être partagé entre les héritiers, dépendre du régime matrimonial ou être payé selon les indications d'un éventuel testament.

Il peut alors être décidé de fermer le compte conjoint (sauf si l'un des héritiers n'est pas d'accord), ou de le transformer en compte individuel.

Peut-on ouvrir un compte conjoint avec un mineur ?

Avec les banques en ligne, il est impératif d'être majeur pour ouvrir un compte. Par conséquent, il ne sera pas possible d'ouvrir un compte conjoint avec un mineur, même si le mineur est lié. En revanche, le représentant légal ouvrira un compte bancaire pour l'adolescent pour un mineur.

En général, il en va de même pour les banques traditionnelles, car un mineur seul n'a pas le droit d'ouvrir un compte bancaire. C'est son représentant légal qui doit s'en occuper à sa place.