Sign in / Join

Comment appeler les personnes de 70 ans ?

La plupart des gens prennent l’âge de 70 ans pour un cap, l’âge d’une retraite bien méritée. Mais les études récentes montrent que les seniors sont plus actifs, en bonne santé et plus riches que jamais. Pour cette raison, il est important de savoir comment appeler les personnes de 70 ans ou plus. D'autres l'ignorent vraiment. Voici comment appeler les personnes de 70 ans.

À partir de quel âge devient-on vieux ?

À partir de quel âge devient-on vieux ? C'est une question simple et difficile à la fois. Personnellement, je considère que vous êtes vieux dès que vous commencez à déclarer votre âge. Mais, sérieusement, la vraie réponse est beaucoup plus complexe. En général, dès que les problèmes de santé s'ajoutent aux problèmes de la vie quotidienne, il est alors temps de penser à l'âge du départ à la retraite.

A lire également : Grands-parents : comment occuper au mieux vos petits-enfants ?

D'après des multitudes recherches, il s'est avéré que l'âge de 70 ans est considéré comme une période de vieillesse. Néanmoins, il faut reconnaître que les jugements portés à l'égard de l'âge de la vieillesse diffère selon chaque pays et sa culture. Dans le contexte américain, il va falloir atteindre la barre des 70 avant d'être considéré comme une personne âgée. Alors que dans d'autres milieux comme l'Asie ou plutôt l'Afrique, tel n'est pas le cas.

En outre, cette appellation varie selon chaque domaine de la vie active. Déjà à partir de 57, l'on est considéré comme une vielle personne dans le monde professionnel. Tandis que pour la société, à 64 ans, l'homme peut se prétendre être vieux. Dans le monde professionnel à 68 ans, on est supposé arriver à terme de sa carrière et donc vieux. Cela voudra dire qu'une personne âgée de 70 ans peut être désignée par le terme "vieux'' sans arrière-pensée.

Lire également : La brosse pour le dos, bien plus qu'un simple accessoire dans la douche

Les expressions mieux appropriées pour désigner une personne âgée de 70 ans ?

La vie est bien différente de ce qu'elle était il y a encore une trentaine d'années. En fait, il n'y a pas si longtemps, les personnes de 70 ans étaient considérées comme très âgées. Mais aujourd'hui, les gens vivent en moyenne plus longtemps que jamais, et la plupart des employés ont des problèmes de santé qui peuvent les empêcher de travailler jusqu'à leur mort

Peu importe le qualificatif que l'on adopte pour désigner une personne âgée, ça donne toujours impression d'une expression injurieuse. En-dehors des expressions “vieux,” “vieillard” ou vielle qui sont souvent mal appréciées par son interlocuteur, les expressions suivantes sont mieux appréhendées :

  • Personne âgée ;
  • Quatrième ou troisième âge ;
  • Septuagénaire ;
  • Mamie ou papi.

Ces expressions ci-haut citées marquent moins l'injure et ne sont pas, pour la plupart, mal vues par l'intéressé.

Est-il dénigrant d'appeler quelqu'un vieux à ses 70 ans ?

Le terme “vieux” parait parfois dénigrant s'il n'est pas employé au moment convenable. Quelqu'un au bout de ses 70 ans, cela signifie qu'il a travaillé dur toute sa vie pour arriver à ce niveau de respectabilité financière.

Il a dû faire preuve de discipline et pendant très longtemps pour s'assurer que quand il prendra sa retraite, il serait en mesure de le faire de façon confortable. En plus, certains hommes et femmes de 70 ans préfèrent encore travailler parce que cela leur permet de se sentir utiles.

Cette expression peut paraître neutre ou plutôt neutre si elle est employée pour désigner la rareté d'une chose, la qualité et l'expertise. Elle peut mal raisonner si l'on l'emploie pour révéler l'état périmé ou dégradé d'une chose et au pire d'une personne.

Doit-on privilégier le terme senior pour désigner une personne de 70 ans ?

On peut utiliser le terme senior pour désigner une personne de 70 ans. De nos jours, ce mot est utilisé pour désigner les gens âgés, c'est-à-dire les personnes âgées de plus de 60 ans. On peut donc en conclure que la dénomination s'applique aussi à une personne de 70 ans.

Le terme senior parmi tant d'autres est beaucoup plus respectueux et moins embêtant à l'égard celui à qui on s'adresse. Il est priorisé dans pas mal de domaine pour indiquer son supérieur. Dans le domaine sportif en guise d'exemple. Dans le contexte familial, les personnes les plus âgées sont supposées être des séniors.

Les différences culturelles dans l'appellation des personnes âgées

Les différences culturelles jouent un rôle important dans l'appellation des personnes âgées. Par exemple, en France, les termes 'personne du troisième âge' et 'senior' sont préférés à celui de 'vieux' qui peut être considéré comme péjoratif et insultant.

Dans d'autres cultures, telles que la culture asiatique, par contre, le respect pour les anciens est très profondément enraciné et il y a une grande importance accordée aux titres honorifiques spécialement concernant les personnalités plus âgées. Dans cette optique-là, on entend souvent parler des mots tels que « sanba » ou encore « obaasan », ce qui signifie littéralement grand-père / grand-mère.

En réalité, donc, tout dépendra de la culture dont nous parlons afin d’identifier comment doit-on appeler élégamment nos aînés sans manquer de respect ni même paraître impoli ou offensant.

Il est donc crucial de prendre en compte ces différences culturelles lorsqu'on souhaite avoir une communication efficace avec des individus plus âgés que nous, car cela peut créer une ambiance harmonieuse où chacun se sent respectueusement considéré.

Les conséquences de l'appellation sur la perception de soi et l'estime de soi chez les personnes âgées

Pensez à bien prendre en compte l'impact que peut avoir l'appellation des personnes âgées sur leur perception d'eux-mêmes et leur estime de soi. Effectivement, le choix des termes employés pour désigner les individus plus âgés a une influence directe sur la façon dont ces derniers se perçoivent.

Dans notre société actuelle, les personnes âgées sont souvent considérées comme un fardeau pour la société. Il n'est pas rare que certains individus utilisent des termes pouvant être offensants tels que « vieille peau » ou encore « papys/séniles ». Toutefois, cette perception qui tend à stigmatiser nos anciens est très trompeuse. Effectivement, les seniors ont apporté une contribution inestimable à la société tout au long de leur vie : ils ont travaillé dur et éduqué leurs enfants qui deviennent eux-mêmes des citoyens productifs.

Mais comment alors faire passer ce message auprès du grand public ? Pensez à bien des mots doux tels que 'vieux sage' ou encore 'ancien combattant' qui permettent effectivement de renforcer positivement leur image dans nos esprits ainsi qu'auprès du grand public.

Donc, nous ne devons jamais perdre de vue le fait qu'il est crucial d'utiliser une terminologie respectueuse vis-à-vis des personnes âgées, non seulement pour leur donner un sentiment de bien-être et de reconnaissance, mais aussi pour aider ceux qui les entourent à avoir une meilleure perception d'eux-mêmes.