Sign in / Join

Qui a droit à la retraite complémentaire ?

Les versements de « l'indemnité d'inflation » de 100 euros, promise par le Premier ministre Jean Castex le 21 octobre, débutent lundi 13 décembre. Tous les Français qui gagnent moins de 2 000 euros nets imposables y ont droit.

Qui a droit à cette prime ?

C'est une mesure qui a suscité le mécontentement d'une partie de la classe politique. Si les avis divergent autour de ce chèque signé par l'État, l' « indemnité d'inflation » de 100 euros annoncée par le Premier ministre Jean Castex le 21 octobre pour aider les Français à faire face à la flambée des prix à la pompe, intéresse de nombreuses personnes. Ce chèque de 100 euros sera versé à chaque citoyen qui gagne moins de 2 000 euros nets avant la retenue à la source, soit 38 millions de personnes selon le gouvernement.

A découvrir également : Comment gagner de l'argent en tant que femme au foyer ?

Attention, pour les salariés, c'est le salaire reçu en octobre 2021 qui sera la référence. Un éventuel 13e mois n'est donc pas inclus dans le calcul du revenu des employés. Pour le en revanche, le calcul est basé sur les revenus pour l'ensemble de l'année 2020 (y compris les aides d'État). L'Urssaf leur versera 100 euros en décembre à condition qu'ils n'aient pas gagné en moyenne plus de 2000 euros par mois l'an dernier.

L'allocation sera également individualisée : si un couple gagne moins de 2 000 euros nets imposables par personne, la prime sera versée aux deux personnes. Les retraités, les bénéficiaires du RSA, les chômeurs, les étudiants et les demandeurs d'emploi ont également droit à la prime. Pour les retraités, cependant, il n'a pas encore été indiqué si les pensions complémentaires sont incluses dans la méthode de calcul. Pour les étudiants, seuls les boursiers et ceux qui sont financièrement autonomes par rapport à leurs parents seront pris en compte parmi les bénéficiaires.

Lire également : Comment savoir si on est carrière longue ?

Un paiement automatique mais étalé sur trois mois

Les personnes éligibles à « l'inflation des indemnités » n'auront aucune démarche à prendre pour percevoir le chèque de 100 euros. Les employés verront leur prime payée par leur entreprise, les indépendants par l'URSSAF, l'agriculture par la mutualité sociale agricole, les étudiants par les Crous, les retraités par les fonds de pension, les chômeurs par Pole Emploi. Si les premiers versements partent le 13 décembre, les paiements seront étalés. Les travailleurs salariés et indépendants recevront leur chèque en décembre, tout comme les étudiants. Les fonctionnaires et les bénéficiaires des prestations sociales recevront leur chèque en janvier et les retraités en février.