Sign in / Join

Comprendre le fonctionnement d’un taxi conventionné

Un taxi conventionné est un service de transport depuis le domicile d’une personne jusqu’à un centre hospitalier. À la différence d’une ambulance, il n’y a pas d’assistance médicale. Il s’agit principalement d’un service pour faciliter le déplacement médical des personnes éligibles à ce service. Les frais de déplacement sont couverts en partie par la CPAM. Dans certains cas, cette couverture peut même comprendre la totalité des frais.

Prise en charge d’un taxi conventionné

Les taxis conventionnés sont certifiés par la CPAM ou Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le service étant pour alléger les déplacements des malades, les frais de déplacement à bord de ce moyen de transport sont pris en charge par cet organisme. Les personnes éligibles à ce service peuvent contacter un taxi conventionné cpam pour son déplacement vers ou à la sortie du centre hospitalier.

A lire aussi : Les avantages surprenants de l'accompagnement aux courses pour les personnes âgées

Le remboursement pris en charge par la CPAM peut aller de 65 jusqu’à 100 % des frais. En fait, le remboursement à 65 % concerne tous les va-et-vient à l’hôpital (pour des raisons de contrôle, séance de kiné, etc. Le remboursement à 100 % concerne les cas des patients en ALD, avec 100 % d’invalidité, atteint d’accident de travail ou de maladie professionnelle. Les patients qui bénéficient de l’aide médicale de l’État (AME), d’une couverture maladie universelle et les femmes enceintes sont aussi éligibles à ce remboursement à 100 %.

A lire aussi : L'importance des services de soutien émotionnel et psychologique pour les personnes âgées

Conditions pour bénéficier de la prise en charge

Toutes personnes malades, à mobilité réduite peuvent contacter un taxi conventionné. Mais il faut noter que la prise en charge sans avance de frais ne s’applique que si vous avez une prescription médicale attestant votre besoin de ce type de service.

Néanmoins, vous pouvez toujours faire appel à un taxi conventionné et demander un remboursement par la suite si vous suivez un traitement de longue durée à l’hôpital. Il faudra alors demander un document à votre médecin traitant.

Toutes les personnes mentionnées plus haut sont éligibles au taxi conventionné et peuvent bénéficier du remboursement. Mais pour que le remboursement soit applicable, vous n’êtes pas autorisé à être accompagné par une tierce personne, que ce soit pour un voyage en aller ou en retour. D’ailleurs, pour le cas des femmes enceintes, elles bénéficient de la prise en charge uniquement si elles sont interdites de conduites. Elles doivent, dans ce cas, présenter une contre-indication médicale attestant ce fait.

Quand contacter un taxi conventionné ?

Il est important de souligner que le service d’un taxi conventionné ne concerne que le déplacement à partir de votre domicile vers un centre médical ou l’inverse.

Vous pouvez alors contacter un taxi conventionné dans les cas suivants :

  • Rendez-vous médical dans une clinique ou dans un hôpital pour des contrôles médicaux.
  • Rendez-vous pour un traitement régulier comme la chimiothérapie, la dialyse, la radiothérapie, etc.
  • Traitement suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle.
  • Retour à la maison après les examens médicaux, une opération ou un traitement.
  • Transport médical longue distance.

À noter que vous pouvez aussi contacter un taxi conventionné à vos frais si vous n’êtes pas éligible au remboursement.

Les avantages d'un taxi conventionné

Les avantages d'un taxi conventionné sont nombreux et peuvent s'avérer très utiles pour les personnes ayant besoin de se déplacer régulièrement pour des raisons médicales.

Le premier avantage notable est que le service d'un taxi conventionné est pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie. Cela signifie que vous n'aurez rien à payer, sauf en cas de dépassement du tarif fixé par la sécurité sociale.

Les taxis conventionnés doivent respecter une série de critères stricts, notamment en ce qui concerne la formation des conducteurs. Effectivement, ces derniers doivent suivre une formation spécifique afin d'être aptes à conduire des personnes malades ou handicapées dans les meilleures conditions possibles.

Le service d'un taxi conventionné peut être particulièrement bénéfique pour les patients atteints de pathologies particulières nécessitant un transport adapté, comme ceux souffrant de troubles musculo-squelettiques ou de maladies cardiaques.

Contrairement aux ambulances qui ne sont disponibles qu'en cas d'urgence médicale, il est possible de réserver un taxi conventionné plusieurs jours voire semaines avant votre rendez-vous médical. Leur disponibilité permet aussi une grande flexibilité horaire selon vos besoins personnels.

En somme, le service proposé par un taxi conventionné offre une solution de transport pratique, économique et sécurisée pour les personnes en situation de maladie ou d'handicap.

Les limites de la prise en charge d'un taxi conventionné

Malgré les nombreux avantages que présente l'utilisation d'un taxi conventionné pour les patients nécessitant des soins médicaux, vous devez noter qu'il existe aussi certaines limitations à la prise en charge par l'Assurance Maladie.

Un plafond annuel de remboursement : vous devez rappeler que le remboursement intégral par l'Assurance Maladie ne s'applique qu'à un nombre limité de déplacements. Effectivement, chaque année civile, le patient ne peut bénéficier d'un maximum de 4 transports aller-retour vers un établissement médical et/ou son lieu de résidence.

Une tarification encadrée : comme nous l'avons signalé précédemment, la sécurité sociale fixe une tarification maximale pour chaque type de transport en taxi conventionné. Si vous choisissez un prestataire dont les tarifs excèdent ce maximum légal ou réglementaire fixé par la sécurité sociale, vous devrez payer la différence entre le coût réel du trajet et celui pris en charge par votre assurance maladie.

Des conditions restrictives : L'utilisation d'un taxi conventionné demande une prescription médicale préalable. Cette prescription doit être faite sur ordonnance nominative indiquant notamment :

• Vos nom et prénom,
• Votre date de naissance,
• L'état pathologique justifiant le recours au transport sanitaire individuel,
• Nom et coordonnées du prescripteur,
• Date de prescription.

Vous devez préciser que les taxis conventionnés ne sont pas en mesure d'effectuer des actes médicaux durant le transport. C'est pourquoi, en cas de nécessité d'un accompagnement plus soutenu, il peut être recommandé aux patients de se tourner vers une ambulance ou un véhicule sanitaire léger.

Malgré quelques limitations, l'utilisation d'un taxi conventionné pourra s'avérer très utile pour les personnes nécessitant régulièrement un transport lié à leur état de santé. Cela reste toutefois soumis aux conditions prévues par la sécurité sociale et reste tributaire du respect des tarifs fixés ainsi que des obligations instaurées dans le cadre d'une prescription médicale adéquate.

Les tarifs d'un taxi conventionné : comment sont-ils fixés ?

Vous vous demandez peut-être comment sont fixés les tarifs d'un taxi conventionné. Effectivement, ces derniers se différencient des tarifs pratiqués par les taxis classiques. Dans cette partie de notre article, nous allons donc vous expliquer le fonctionnement de la tarification dans ce type de service.

Prise en charge et remboursement : La sécurité sociale définit elle-même les conditions et modalités de prise en charge des transports sanitaires individuels prescrits par un médecin. Elle établit aussi les bases du remboursement pour chaque trajet.

Tarification maximale : Pour garantir une certaine transparence et éviter toute forme d'abus ou de surcoût, l'Assurance Maladie a défini un barème officiel qui encadre le coût maximal facturé aux patients pour chaque type de transport médicalisé. Ce plafond est fixé selon plusieurs critères :
• La distance à parcourir,
• Le nombre possible d'allers-retours autorisés (4 max/an),
• Le temps nécessaire pour effectuer l'intervention sanitaire,
• Les frais supplémentaires liés à la durée d'attente éventuelle.

Vous devez savoir que les prestataires de taxis conventionnés peuvent proposer des prix inférieurs à ceux fixés par l'Assurance Maladie.

Tarifs négociés : Les tarifs proposés par les prestataires de taxis conventionnés peuvent varier en fonction des régions et du secteur géographique concerné. Pour y remédier, l'assurance maladie peut mettre en place une procédure d'appel d'offres pour demander aux différents prestataires de soumettre leur proposition tarifaire la plus avantageuse.

Certains patients préfèrent se tourner vers un taxi classique plutôt qu'un taxi conventionné, pensant que cela pourrait être moins cher. Vous devez rappeler que le prix d'un transport médicalisé doit inclure tous les coûts liés à la sécurité et au confort du patient tels que :
• L'équipement médical nécessaire,
• Le temps passé avec le patient,
• La désinfection complète du véhicule après chaque trajet.

Vous devez garder à l'esprit que le choix entre un taxi classique ou un taxi conventionné dépendra avant tout de vos besoins personnels mais aussi des conditions fixées par la sécurité sociale pour bénéficier d'une prise en charge financière dans ce type de service.

Comment trouver un taxi conventionné dans sa ville ?

Vous cherchez un taxi conventionné pour votre prochain rendez-vous médical ? Pas de panique, nous allons vous expliquer les différentes manières de trouver le prestataire qu'il vous faut.

Vous devez savoir que tous les taxis ne sont pas conventionnés. En effet, seuls ceux qui ont signé une convention avec l'Assurance Maladie peuvent être considérés comme tels.

La première étape consiste donc à faire une recherche en ligne sur les sites spécialisés. Vous pouvez, par exemple, consulter la page dédiée aux transports sanitaires individuels du site officiel de l'Assurance Maladie ou encore utiliser des annuaires spécifiques proposant des listages de taxis conventionnés dans chaque département.

Une autre solution peut consister à contacter directement les différents prestataires présents dans votre ville. Cette démarche peut s'avérer plus fastidieuse, mais elle reste souvent très efficace car cela vous permettra d'avoir toutes les informations nécessaires et précises concernant leurs offres respectives :
• Les tarifs pratiqués,
• Leur zone d'intervention,
• Leurs horaires d'ouverture et leur disponibilité,
• Les services supplémentaires éventuellement proposés (rampe électrique, Wifi…)

Quelle que soit la méthode choisie pour trouver un taxi conventionné près de chez soi, vous devez bien vérifier les tarifs pratiqués avant chaque course pour éviter tout désagrément lors du paiement final.

Maintenant que vous connaissez toutes ces astuces, vous n'aurez plus aucune difficulté à trouver rapidement le taxi conventionné qu'il vous faut pour vos déplacements médicaux !